Sodomie +

N'hésitez pas à visiter
nos sites partenaire 100%
rencontre spéciale Sodomie !

Read More

Sodomie ++

N'hésitez pas à visiter
nos sites partenaire 100%
rencontre spéciale Sodomie !

Read More

Sodomie +++

N'hésitez pas à visiter
nos sites partenaire 100%
rencontre spéciale Sodomie !

Read More

Pourquoi la sodomie ?

Depuis quelques années la sodomie est devenue une pratique très répandue au
sein des couples.

L'anus constitue une zone érogène qui fournit beaucoup de plaisir à certaines femmes quand il est
bien stimulé. Surtout s'il est stimulé au même moment que le clitoris, cela fait certaines femmes
s'envoler. C'est un orifice très étroit qui serre bien le pénis et le stimule de manière très intense,
donc fournit des sensations immenses à l'homme.

Cependant la sodomie n’est pas seulement le fait des hommes, certaines femmes l’exigent de
leur homme voire leur impose . Des femmes, dans leurs relations antérieures ont eu à la pratiquer
et ont pris goût et ne peuvent plus sans passée.

Flora nous raconte :
« Pour moi, la sodomie est un jeu amoureux comme un autre. Une complicité que l’on partage
à deux. Je n’ai le sentiment de ne transgresser aucun tabou. C’est un plaisir différent, c’est tout. »

Marceline nous raconte :
« Si pour certaines c’est un jeu d’amour, pour d’autres c’est s’offrir à son mec sans retenue,
pour moi, demander à mon partenaire de me sodomiser, c'est me livrer à lui dans ce que je peux
avoir de plus intime, de plus personnel. M'offrir analement, c'est m'offrir entièrement, pleinement,
sans aucune retenue. »

La sodomie se pratique bel et bien dans beaucoup de foyer
et dans des relations amoureuses parce que tout simplement
l’être humain aime le changement, en plus tout ce qui lui est
interdit l’attire. Les médias et la télévision ont leur part de
responsabilité dans l’évolution de cette pratique. Seulement,
avant de s'en donner à ce genre de pratique, il vaut mieux que
les deux partenaires se connaissent d'abord bien, et qu'il y ait
une très bonne hygiène et un très bon lubrifiant, car l'anus reste une zone fragile et sensible, qui peut
procurer à la fois des plaisirs mais également des dégâts.